Tribune CH Périgueux (24)

Madame la Directrice du centre hospitalier de Périgueux (24)

Le mercredi 15 septembre dernier, Madame la Directrice du centre hospitalier de Périgueux (24) recevait une délégation de 4 soignants de Dordogne présents lors du rassemblement spontané devant son établissement.

Madame MOTHES a qualifié de « méthode terroriste » l’initiative spontanée des soignants de demander une entrevue au regard de la gravité des événements en cours, les procédures de suspension ayant débuté interdisant aux employés concernés l’accès au travail.

Qu’est-ce qu’une méthode terroriste ? C’est étymologiquement utiliser la peur pour arriver à ses fins alors que nous avions poliment demandé une entrevue et laissé un délai d’organisation. Pour rappel, le code pénal prévoit des sanctions pour les actes à caractère terroriste (art 421-1 à 421-8). Cette allusion à l’usage de « méthode terroriste » constitue t-elle une menace explicite ou implicite à l’encontre de ces personnels soucieux d’assurer leur mission de service public ? Sachez que votre réaction a suscité une pression psychologique forte et grave sur vos salariés. Le renouvellement de ce type de propos constituerait une situation de harcèlement (art L1152-1 à L1152-6 du code du travail).

En regard, n’est-ce pas également « terroriste » d’avoir forcé le personnel positif au Covid à venir travailler dans les premières semaines de cette crise ?

N’est-ce pas alors légitime de vouloir se défendre quand on est attaqué dans nos droits les plus fondamentaux ? Celui de la liberté de choix et de disposer de son corps, celui de l’accès au travail ? Celui de répondre à une mission de service public dans un contexte de crise sanitaire et de manque de personnels soignants ?

Sommes nous tout à coup devenus des criminels (c’est le cas des terroristes) car nous refusons un vaccin dont les effets indésirables nous sont cachés et dont le ratio bénéfices/risques n’est pas avéré ?Madame la Directrice, vos mots ont-ils dépassé votre pensée et souhaitez-vous persister dans l’interdiction qui nous est faite de travailler ? Quelles sont les mesures alternatives que vous proposez quand la loi vous l’impose ?

Collectif nopass24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*