Pass sanitaire suspendu pour entrer au Parlement européen

Dans la vidéo que nous avions diffusée le 24 octobre, des députés européens s’opposaient à l’application du pass sanitaire pour entrer au Parlement européen. Le président du tribunal de l’Union européenne a décidé de suspendre provisoirement cette imposition après que ces mêmes députés et membres du personnel aient introduit un recours. Tous peuvent donc accéder aux locaux à Strasbourg, Bruxelles et Luxembourg, sur la base d’un autotest qui doit être suivi d’un test PCR seulement en cas de résultat positif.

Le président du tribunal a tenu compte de « l’atteinte à l’exercice plein et actif des mandats des requérants ». Il a conclu que « les allégations contenues dans la demande en référé, à les supposer établies, justifient que soit adapté le statu quo », jusqu’à ce qu’il « examine plus en détails les arguments des parties ». Le président du tribunal rendra une seconde décision dans les prochaines semaines concernant la demande de suspension définitive. Par ailleurs, sur le fond, un recours en annulation a également été déposé.

« Ces actions en justice visent à suspendre et annuler la décision du Bureau du Parlement, car elle viole certains droits fondamentaux garantis par la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne« , a déclaré l’ASBL Notre Bon Droit. « Il s’agit non seulement du droit de travailler, du droit à l’intégrité physique, du droit à la liberté et à la sûreté, mais aussi du droit à l’égalité et à la non-discrimination, et surtout du droit à la vie privée et au respect des données personnelles« , a-t-elle détaillé.

Ce qui est remarquable dans cette histoire, c’est que des députés européens montent au créneau quand il s’agit de leur propre liberté, alors que nous subissons justement, nous les gueux, la politique liberticide qu’ils dénoncent ! les décisions de notre gouvernement ne violent-elles pas, comme ils le disent si bien : « certains droits fondamentaux » comme « le droit de travailler, le droit à l’intégrité physique, le droit à la liberté, le droit à l’égalité et à la non-discrimination, et surtout le droit à la vie privée et au respect des données personnelles » ?

Ça ne vous rappelle rien ? Le pass n’est pas nécessaire à l’Assemblée Nationale, au Sénat ou encore dans les meeting politiques. PASSez les gueux, il n’y a rien à voir !

Source : https://www.lalibre.be/international/europe/2021/11/06/face-aux-critiques-lexigence-du-pass-sanitaire-a-lentree-du-parlement-europeen-suspendue-provisoirement

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*