Le retour de NoPass24 dans la rue ?

Le 27 juin, Estrosi, maire de Nice et proche du pouvoir en place annonçait : « J’ai des informations selon lesquelles le pass vaccinal pourrait être réactivé à partir du 1er août prochain”. Et si Estrosi le dit, c’est bien que le retour du pass vaccinal est dans les tuyaux. Quand on prépare les esprits, vous savez comment ça se termine. D’ailleurs, les médias aux ordres en parlent aussi depuis quelques jours, et les pseudos spécialistes de plateaux reprennent du service.

Regardez dans le rétroviseur de ces 2 années de pandémie. La chronologie est toujours la même :

  1. Il n’est pas à exclure que…” = quelques articles dans les médias, un reportage rapide à la télé.
  2. À ce stade, rien n’est décidé mais…” = les médecins de plateaux se font de plus en plus pressants, la parole politique s’empare du sujet.
  3. La question est étudiée” = chaque statistique mise en avant va dans le sens de l’adoption de la mesure.
  4. Nous n’avons plus le choix” = les esprits sont préparés, ne pas appliquer la mesure semble inconcevable.

Estrosi vient donc d’allumer la première mèche. Vous savez désormais ce qui vous attend le 1er août 2022… Ce pass va-t-il devenir le quotidien des Français et un outil de contrôle sans intérêt sanitaire clair et avéré ? Si ce pass s’avérait si indispensable, pourquoi cette levée des mesures le temps des élections ? Entre ceux qui ont toujours refusé cette injection et ceux qui qui ne veulent plus en entendre parler, ça va être compliqué, sans un bon coup de pression et de chantage, d’écluser les millions de doses commandées par l’Europe…

En attendant notre retour dans la rue, vous pouvez toujours signer la pétition en ligne, c’est un moyen comme un autre de s’exprimer avant la prochaine étape.

Lors de nos dernières manifs à Périgueux, les « méchants complotistes » n’avaient-ils pas annoncé que nous allions y revenir ? En attendant, profitez des beaux jours, et de votre liberté avant qu’elle ne redevienne conditionnelle !

PS/ Alors que notre service de santé est au plus mal, une pensée toute particulière pour nos soignants suspendus sans indemnité, définitivement oubliés par la majeure partie de la population (et de la presse)…

3 Commentaires

  1. Bonjour.

    Le passe sanitaire, le passe vaccinal et la suspension des soignants non vaccinés sont de monstrueuses ignominies.
    Ces mesures abjectes n’auraient jamais dû exister.

    Avec un QR code, le gouvernement peut activer ou désactiver notre liberté.
    C’est extrêmement grave que nos dirigeants en soient arrivés là.
    Les mesures liberticides peuvent revenir en un claquement de doigts.
    Cependant, nous serons là pour défendre notre liberté.

    Gaëlle

  2. Bonjour,
    J’ai participé à toutes les manifs sur Limoges car étant sur place. Je ne sais pas si je le referai, tant l’ambiance est maintenant « différente ». En revanche, j’ai adhéré au Mouvement de Marine. Avec 89 députés contre le pass et l’injection obligatoire, c’est là notre meilleur rempart! Il faut que nous soyons un maximum d’adhérants afin que nous montrions une vraie force revendiquée qui compte. Que les bonnes volontés qui veulent réellement peser me contactent afin d’obtenir par parrainage, un prix d’adhésion hyper intéressant. Je précise que bien entendu, cela ne me rapporte rien en terme d’argent. Mais en terme de plaisir pour s’opposer fortement et efficacement aux macronistes/covidistes, si !
    Cordialement
    Pierre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*