Le gouvernement nous menace

Le gouvernement nous menace, exerce un chantage, continue de faire pression et de forcer les consciences, ne baissant pas son pavillon de l’absurdie.

  • La « vaccination quoi qu’il en coûte » s’acharne en privant les jeunes de loisirs, en les discriminant en classe, en les incitant fortement à un traitement préventif.
  • Elle s’acharne en ségréguant la population générale par une division et une animosité entretenue par la peur autour du pass, en diffusant des données médicales confidentielles des patients mais en ne diffusant pas les données de pharmacovigilance.
  • Elle s’acharne en restreignant les libertés fondamentales de libre circulation et de libre choix du citoyen français, au détriment des droits de l’Homme (cf. jurisprudence de la CEDH).

Après le vote des Sénateurs, le gouvernement se fait tirer l’oreille par le Conseil d’Etat et c’est le retour des auto-tests sous supervision. Doit-on vraiment se réjouir ? Quelque part oui car la pression vaccinale recule, quelque part non car le pass, ça ne passe (toujours) pas.

Adélaïde Jorand
Soignante suspendue et gréviste de la faim à Périgueux depuis le 28/09/2021

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*