Le dérapage incontrôlé de Véran

Véran nous avait déjà gratifié de nombreux mensonges et manipulations. Lors de son audition devant l’Assemblée Nationale, le 29 décembre, pour défendre son projet de pass de la honte, il a franchi encore un cap en classant les non-vaccinés dans 3 catégories. La seconde catégorie (la pire) est composée d’après lui de contestataires délirants « qui sont parfois des patients qui refusent les soins qu’on leur donne, des patients qui s’étouffent, qui ont une saturation d’oxygène à 80% et qui s’arrachent le masque. Ce sont souvent eux qui nous menacent lorsqu’ils sortent de réanimation après avoir échappé à la mort ».

Donc d’après le Ministre de la santé (excusez du peu), on ferait face à des résistants suicidaires qui refuseraient les soins qu’on leur donne. A 80% de saturation en oxygène, nous voudrions bien savoir quels sont ces patients qui refusent de respirer, ou qui menacent leurs sauveurs après avoir échappé à la mort. Non mais franchement, qui peut croire de telles absurdités ?

Quand on est face à des résistants, ne serait-il pas plus judicieux pour les convaincre de commencer par jouer la transparence et ne pas leur mentir ? « Il n’y a quasiment pas d’effets indésirables en France, les non-vaccinés encombrent les réanimations » sont des affirmations que n’importe qui peut vérifier très facilement et dont les médias indépendants ne se privent pas. Le mensonge engendre la suspicion. Tant que vous n’aurez pas compris cela, Monsieur le Ministre, vous devrez faire face à des personnes censées qui refuseront de vous obéir comme des moutons, même en prenant des mesures absurdes et de plus en plus liberticides. Tout simplement parce qu’elles n’ont plus aucune confiance en ceux qui les gouvernent.

Brasser autant d’air, contraindre toujours plus, pour un si faible nombre de résistants ? Ne serait-ce pas reconnaître à demi-mots que vos opposants sont bien plus nombreux que vous le laissez entendre ? Vous êtes certainement conscient aussi que ce nombre va augmenter au fur et à mesure des rappels à répétition que vous voulez leur imposer. Après avoir été bernés par des promesses non tenues, et la désactivation de leur pass, il ne faudra pas vous étonner si ces personnes ne veulent plus de vos magouilles.

[Source en vidéo]

1 Rétrolien / Ping

  1. Macron persiste (nous aussi) – NoPass24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*