La Marche Du Réveil en route vers Paris

[MàJ : 16 novembre] Du 30 octobre au 14 novembre, des citoyens se mettent en route depuis Épinal jusqu’au Mont Valérien à Paris à la rencontre des citoyens pour renouer des liens sociaux. L’idée est de relier Paris depuis les 4 coins cardinaux de France en partenariat avec 4 groupes de marcheurs. Le point d’orgue sera le rassemblement au monument de la résistance au Mont Valérien à Paris le 14 novembre 2021 pour continuer la lutte contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale.

De nombreuses prises de parole sont prévues sur le Mont Valérien par des personnalités de différents horizons avec la présence notamment du Dr Alexandra HENRION-CAUDE et du Dr Christian PERRONNE, parmi d’autres…

Les détails et les informations utiles sur le site de « L’Union fait la force 88 » : https://uflf88.fr
La page Facebook de La Marche du Réveil : https://www.facebook.com/La-marche-du-r%C3%A9veil-110053301479100

La presse en parle : https://www.francesoir.fr/societe-sante/la-marche-du-reveil-sest-elancee
https://www.vosgesmatin.fr/sante/2021/10/31/marche-du-reveil-ils-marchent-d-epinal-a-paris
https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/les-anti-passe-sanitaire-de-dordogne-en-route-vers-le-mont-valerien-1636219272
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reveil-237150

Chérie FM Dordogne 9/11/2021 06:00
Chérie FM Dordogne 9/11/2021 12:00

Les étapes

  • 6/11 : Gare Périgueux (13h52) – Gare de Limoges (14h56),
  • 7/11 : Gare de Limoges (14h11) –  Gare de Poitiers (16h05),
  • 8/11 : Gare de Poitiers (10h51) –  Gare de La Roche sur Yon (15h11),
  • 9/11 : Gare de La Roche sur Yon (16h12) – Gare de Nantes (16h54),
  • 11/11 : Gare de Nantes (10h42) – Gare Le Mans (12h14),
  • 12/11 : Gare Le Mans (13h35) – Gare de Chartres (14h51),
  • 13/11 : Gare de Chartres (16h52) – Gare de Suresnes (20h09),
  • 14/11 : Rassemblements convergents au Mont Valérien à 7h30

NoPass24 participe à cette action

Un groupe du collectif NoPass24, emmené par Adélaïde (gréviste de la faim depuis le 28 septembre), participera à cette action et partira de Périgueux (24) le samedi 6 novembre (après notre 17ème manifestation).

Le projet sous forme d’une caravane passera dans 6 villes-étapes sur une semaine. Le départ aura lieu de la gare de Périgueux après la manifestation. Vous pouvez participer à ce périple avec votre voiture personnelle, en intégrant un covoiturage, par le train (TER = pas de pass sanitaire) ou encore par les rencontres citoyennes qui auront lieu tous les jours à la caravane officielle de Nopass24 aux gares des villes étapes.

Vous pouvez venir une heure, une journée, pour une seule étape ou plusieurs… L’idée est faire grossir le convoi afin d’arriver en nombre le 14 novembre au Mont Valérien (Suresne). Tous les jours aux abords des gares des villes-étapes, nous pourrons nous rencontrer, échanger, discuter, construire et œuvrer à ce grand trait d’union vers Le Mont Valérien et vers une société compatible avec nos valeurs.

En terme de logistique, nous aurons besoin :

  • pour les participants au convois : de douches, de repas et d’hébergement citoyens,
  • pour la caravane de la gréviste de la faim : de l’eau, des bouillons clairs, des bouillons de cuisson, un accès à l’électricité et à la douche dans un jardin, ou encore une participation financière.

Vous pourrez suivre sur cette page (voir ci-dessous) les témoignages et récits de nos Périgourdins durant la Marche Du Réveil. Ce sera aussi un espace de mise en relation pour organiser la solidarité (hébergements, douches, repas, carburant, dons…). Signalez vous en commentaire (ou par message depuis notre page Facebook), venez à notre rencontre, diffusez sur cette fronde citoyenne !

6/11/2021 : Périgueux – Limoges

Une fois arrivés à la gare de Limoges Bénédictins, nous parons la caravane de sa magnifique bâche, œuvre de Philippe, street artiste « La marche du réveil – NoPass24 » et rencontrons quelques personnes pour leur parler de Périgueux, présenter le collectif, ses actions, l’Heureux-Nifleur24, les revendications de la grève de la faim et échanger, écouter, débattre, partager.

Un petit détour par une pharmacie pour la prise de constantes : la tension est bonne ce soir, elle a tendance à faire yoyo ces derniers temps…

19h : nous avons installé le campement à Nieul sur une aire de camping car et l’ambiance est festive. Il fait très humide, 4°C, les enfants et les chiens courent, les adultes trinquent y compris moi avec ma tasse de bouillon clair !

Pendant que les accompagnants se restaurent, je reprends mon activité militante et continue la préparation des étapes en contactant les collectifs locaux, les journalistes, les réseaux les plus divers et variés possibles.

7/11/2021 : Limoges – Poitiers

Dimanche matin, la nuit a été bonne. La température dans la caravane se situe autour de 12° nous étions 3 et le chien Bidule pour réchauffer l’habitacle et déjà je ressens à quel point les conditions de vie à la tente grève de la faim sont difficiles. Je pense à Stéphanie et Francis avec qui nous avons dépassé cet obstacle dans l’amitié et je souhaite à Rangi et tout le soutien militant à l’œuvre depuis le 1er jour de ne pas trop souffrir de ces conditions d’occupation de l’espace public sur le parvis de la cathédrale St Front de Périgueux. S’il faut de la détermination pour tenir le jeûne, il faut du courage pour vivre un quotidien des plus spartiates.

Après le café, nous tournons une petite vidéo d’un échange citoyen (le collectif uff88 organisateur de ce rassemblement national à Suresnes nous sollicite pour nous relayer sur leur page).

19h00 : A la pharmacie, la tension est correcte et me permet de poursuivre mon jeûne. Nous prenons la route de Vendeuvre du Poitou où Carole et John nous accueillent sur leur terrain. Nous partageons une superbe soirée durant laquelle je contacte des journalistes.

Minuit : L’UFF88 nous contacte pour qu’on leur transmette une photo pour leurs affiches qui partent le lendemain à l’impression.

8/11/2021 : Poitiers – La Roche sur Yon

100 exemplaire de l’Heureux-Nifleur 24 sont laissés chez nos hôtes Carole et John (photo ci-dessus) dont la générosité est sans borne.

10h45 : Nous sommes programmés sur le parvis de la mairie pour une nouvelle rencontre avec les Poitevins et une visite de la ville. Jean-Yves nous a rejoint. Ensemble nous décrochons un entretien téléphonique auprès du cabinet du maire. Nous allons également raconter notre démarche à La Nouvelle République, le journal local.

14h00 : Les accompagnants ont besoin de ravitaillement. Le jardin des plantes s’y prête avec bonheur. J’entends leurs rires et bavardages pendant que je profite des rayons du soleil me remémorant de douces habitudes à la tente des grévistes de la faim à Périgueux.

14h40, le convoi s’élance, nous ne sommes pas en avance… Nous arrivons vers 16h30 à la gare de La Roche et rencontrerons un à un des curieux comme Matt’ natif de Coulaures (24) ; ça ne s’invente pas ! (photo ci-dessous) ou des militants de collectifs locaux. Les échanges sont faciles.

19h30 : Cathy et Fernando nous accueillent gentiment. La soirée est délicieuse. Devinez qui ils connaissent ? Le grapheur qui a réalisé les banderoles des manifs Nopass24, c’était leur beau-frère… incroyable !

23h : il y a encore du boulot de rédaction avant le dodo salvateur. Les sympathisants sont à l’écoute.

9/11/2021 : La Roche sur Yon – Nantes

Nous partageons le thé avant de se retrouver à la mairie à 11h pour la rencontre avec le directeur de cabinet du Maire. Nous sommes fiers d’exposer nos revendications et le projet collectif national de la marche du réveil.
Nous soutenons que les citoyens éveillés sont nombreux. Nous remercions cette municipalité qui n’oublie pas son rôle : « ici, c’est un lieu pour tous les citoyens, il est normal que nous soyons à l’écoute ».

12h30 : Nous allons rencontrer une journaliste à Virgin radio et échangeons nos coordonnées. Puis, nous partons à la découverte de la bourgade.

14h : Le pique-nique des accompagnants dans un petit coin de verdure urbain me permet un joli bain de soleil

14h30 : Le convoi reprend la route. Une nouvelle sieste se profile.

16h : Nous arrivons à la gare de Nantes. Les rencontres se succèdent. Nous diffusons l’Heureux-Nifleur24

19h : Nous rallions l’hébergement citoyen de Véro et Mino à Couëron après avoir vérifié ma tension (maman est intransigeante). Et je m’endors pour la seconde fois de la journée, l’itinérance puise sur mes réserves.
La discussion pose la question essentielle : les collectifs en action, comment les fédérer et améliorer la communication  ? Comme les guerriers ont besoin de repos, nous nous donnons rdv pour le pdj à 8h30 sans faute !

11/11/2021 : Nantes – Le Mans

Au lever, les vertiges sont là. Devant le thé, les engourdissements surgissent. Il semble que mon corps me lance des signes manifestes, au-delà des aléas de tension et de la grande fatigue ressentie ces derniers jours… Le moment est venu de cesser le jeûne avant d’y laisser ma santé.

10h : Nous enregistrons un appel à faire revivre la démocratie (ci-après) et proposons une action collective citoyenne.

11h : A la mairie de Nantes, nous ne pouvons rencontrer l’adjointe déléguée à la santé partie en déplacement, elle trouvera notre message et nos coordonnées à son retour.

11h45 : Nous essayons diverses entrées pour accéder à la Préfecture mais sans succès. Les citoyens n’ont définitivement pas accès à leurs Institutions. A midi, les grilles se referment devant nous, quel triste symbole.

La visite de Nantes nous surprend par son calme : cette grande ville aux boulevards aérés est claire, détendue et son architecture éclectique. Et c’est une grande étape : je romps mon jeûne avec un petit pot de haricots verts et une compote de pommes. Ma sœur m’accompagne et me donne la première becquée !

15h : Nous débarquons dans les studios radios de France Bleu Loire. Nous enregistrons une interview qui sera diffusée le lendemain.

18h : Nous sommes de retour chez Véro et Mino dont c’est l’anniversaire ce soir, décidément ! L’apéro est de mise, je reste au bouillon par nostalgie. Nous sommes 8 à table, les discussions sont animées et les rires fréquents. Il y a beaucoup d’émotion également au moment de se quitter pour la nuit. Il est des amitiés naissantes très fortes.

Au pdj, un thé et une pomme cuite. J’ai préféré décliner la brioche au Nutella !

11h : nous avons laissé l’HN24 auprès du collectif soignant qui le diffusera. Notre projet essaime.

12h : je suis exténuée mais ouf la sieste arrive puisque nous repartons.
14h : à la gare du Mans nous attendent plusieurs figures de différents collectifs. Les discussions vont bon train et le temps passe vite : Ellen a 92 ans et nous fait le parallèle avec la soif de liberté chevillée au corps des Britanniques en 39-45.

La digestion est plus difficile. Les douleur abdominales me tiraillent. Marcher un peu me fait du bien mais je m’aperçois que mes muscles se raidissent. Par échange téléphonique je m’informe en micronutrition. Le retour progressif à une alimentation ‘normale’ s’envisage en semaines… patience et écoute métabolique permettront de ne pas violenter mon organisme.

16h45 : Nous partons pour un petit peu de tourisme guidé par une militante alternative de transition écologique. Très jolie cette partie vieille ville mais il commence à faire froid. Je ne me réchaufferai que vers 22h malgré le bouillon et les pommes cuites…

20h : Nous partageons l’apéro chez Loïc et Anne-Laure… pour son anniversaire. Et les enseignants, comment font-ils pour transmettre leurs valeurs aux élèves en ces temps mouvementés ? Les exemples sont nombreux et édifiants d’un quotidien scolaire qui violente les élèves et les pédagogues.

22h30 : il faut répondre aux collectifs qui nous accueillent sur la suite du parcours, traiter les mails et éditer la newsletter Nopass24 ainsi que le blog.

12/11/2021 : Le Mans – Chartres

Au petit-déjeuner, un thé, une purée de bébé et une pomme cuite. Pas pour moi la tarte tatin ni le pain d’épices, j’ai l’habitude !

10h : Nous partons pour rencontrer les élus à la mairie puis le journal du Maine et la radio locale.

12h : Pique-nique au skate park. Purée de petits pois, bouillon et compote.

13h : Départ.

15h : Nous arrivons en gare de Chartres où le collectif est représenté derrière Hervé, Farid et Isé. Leur patin « profession suspendue » est grandeur nature et se promène en brouette.  Les échanges citoyens se soldent par un déplacement symbolique vers la statue de Jean moulin et une découverte joyeuse de la ville par nos 2 guides passionnés, les Hervé !
L’Echo Républicain est venu à notre rencontre. Ce sont les journaux locaux qui nous aident à relayer l’information des territoires (après France Loire, c’est la gazette locale qui promeut la marche du réveil) moulin et une découverte joyeuse de la ville.

19h : Avant de rejoindre le magnifique corps de ferme d’Isé, je passe par une pharmacie : mes chiffres tensionnels sont déjà régularisés.

21h : Raclette pour les convives, soupe et purée de pois pour moi. Une soirée où nous échangeons nos slogans et nos affiches. Nous évoquons également les DOM-TOM où Isé a longtemps vécu et Léone séjourné.

Minuit : C’est la dernière limite pour rédiger mon recours auprès du Tribunal Administratif afin de contester ma suspension abusive. Il me faudra l’expédier impérativement demain.

1h : uff88 demande un post pour alimenter leur page FB… c’est parti !

13/11/2021 : Chartres – Suresnes

8h30 : Nous réveillons les invités arrivés dans la nuit car nous avons un programme chargé alors après un pdj joyeux et chaleureux avec de nombreuses taquineries, nous filons.

10h : Le collectif de Chartres poursuit son travail d’information auprès des élus locaux. Ce matin, c’est le député Olivier Marleix qui les reçoit.
 
11h30 : Un pique-nique citoyen est organisé chaque semaine. Cette semaine c’est au parc Gagnon. Nous sommes une trentaine. Je mange une purée d’avocat sur des galettes de maïs et refuse toutes les propositions plus alléchantes les unes que les autres de recettes locales… bientôt !

14h30 : Nous installons la bâche sur la caravane au plein coeur de la place des Epars, lieu de rassemblement de la manifestation puis vient le temps des prises de parole. Je me retrouve rapidement avec le micro et relate l’histoire de Nopass24 au fil de nos slogans et chansons : HK et ‘Résiste’ seront bien appréciés en rang devant le cordon impressionnant que la douzaine de policiers et leurs 3 voitures constituent à l’entrée de la vieille ville.

16h30 : En fin de manif, l’HN24 est plébiscité

17h30 : Nous avons du mal à partir, les au revoir s’éternisent alors que nous nous retrouverons pour certains au Mont Valérien !

21h30 : Nous arrivons enfin à Nanterre chez Carole et Abou. Nous avons eu moult frayeurs, la caravane ne passe pas sous les tunnels du périph. On a été dévié par les grandes grilles latérales de l’A86 par deux agents techniques aussi patients que compréhensifs !
Christine, Nathalie, Céline et Rémi covoiturant depuis Périgueux étaient arrivés et faisaient goûter à nos hôtes nos produits locaux. Après avoir garé la caravane, nous avons dégusté un couscous.

14/11/2021 : Suresnes (Mont Valérien)

6h30 : Lever et pdj copieux en prévision des 5km de marche

7h45 : Départ de la porte Dauphine dans le bois de Rambouillet. La colonne s’étend sur 3mn30 d’enregistrement (vidéo ci-dessous), c’est grisant ! Au pied de la colline, nous déplions la bâche La marche du réveil / Nopass24 et devinez qui donne de la voix ? Et oui, le collectif périgourdin en bas et l’écho en haut : des arrivées-surprises nous font nous sentir comme à la maison !

9h30 : Le micro est donné au convoi caravane. Merci merci aux organisateurs, c’est magnifique !

10h : Interview du collectif nopass24 et rencontre avec Alexandra H-C

11h30 : Une immense chaîne humaine s’organise avec chants et slogans scandés dans la bonne humeur .

12h30 : L’HN24 est distribué à la foule militante. Des étudiants en sociologie souhaitant, pour laisser une trace dans l’Histoire, dressent des portraits de résistants. De nombreux sympathisants viennent saluer le convoi périgourdin. Il y a beaucoup d’émotion et de gratitude. Que de belles rencontres et de partages d’expériences.

15h : Il faut penser à partir. Carole et Abou proposent un goûter.

17h : Départ pour le Périgord !

00h : Arrivée en Dordogne !
Mes filles avaient dressé un sourire d’accueil fait en crêpes vertes, cookies violets, banane et nez éléphant… je souris mais à demi : je devrai leur céder ma part demain, car pour l’instant, je reste aux légumes et fruits cuits et aux aliments sans gluten… mais bientôt.. !!

Cette semaine de transition pour ma sortie de jeûne également démarche ambassadrice de Nopass24 s’achève. Une très belle aventure humaine. Le collectif sera présent sur les prochaines actions nationales, évidemment !

9 Commentaires

  1. Bonjour ,

    Cette belle démarche me séduit beaucoup ! Pourrais-je avoir plus d’informations. Merci .
    Cordialement.

  2. Darmanin demande que l’on renforce la sécurité devant les permanences et que l’on surveille activement les réseaux sociaux. Ces « hommes d’état » ont le trouillomètre à zéro

  3. Bonsoir, C’est en tant que leader du groupe manifestants de Chartres que je vous informe que nous vous recevrons ce samedi avec grand plaisir. Nous informons les réseaux sociaux de votre passage.

  4. Tenez bon pour nous retrouver tous et faire une journée mémoriable de fraternité éveillée de ce jour du 14/11/2021.Courage à tous!

4 Rétroliens / Pings

  1. Message d’Adélaïde du 1er novembre 2021 – NoPass24
  2. Prochaine manif : samedi 6/11 à 10h – NoPass24
  3. Adélaïde : 44 jours de grève de la faim – NoPass24
  4. La marche du réveil de Périgueux à Limoges – Passe Murailles Corrèze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*