Hospitalisations : on nous aurait donc menti ?

Pendant toute l’année 2020, le gouvernement et ses « experts » entretenaient la peur et déclaraient que l’hôpital avait été submergé par les cas de Covid, justifiant ainsi les mesures restrictives des libertés publiques et une obligation vaccinale déguisée. Et voilà qu’on apprend au détour d’un rapport tout ce qu’il y a de plus officiel que cette fameuse pandémie n’a représenté que 2 % des hospitalisations totales de 2020 dont 5 % des prises en charge en soins critiques. On est donc très très loin de l’image qu’on a eu, reprise en boucle par les médias aux ordres, avec des soins intensifs pleins à craquer toute l’année de patients Covid, faisant que les autres patients ne pouvaient même plus entrer à l’hôpital.

A l’origine de ce rapport, l’ATIH (Agence technique de l’information sur l’hospitalisation), attachée au ministère de la Santé et à la Sécurité sociale, qui a pour mission de gérer la nomenclature des maladies et des actes médicaux et de livrer ensuite une analyse fine de l’activité hospitalière en France.

Laissez de côté les « complotistes anti-pass ou anti-vax ». Même l’épidémiologiste Martin Blachier (expert en plateaux télé, diplômé de l’institut du retournement de veste) l’a clairement expliqué le 9 novembre 2021 sur la très respectable chaîne parlementaire LCP. Attal a également dû reconnaître que les chiffres de ce rapport étaient réels.

Malgré ces faits accablants, on est face à un gouvernement qui continue à imposer sa politique liberticide, et à suspendre des soignants qui refusent depuis longtemps ces mensonges ! Et ce n’est que la face cachée de l’iceberg… Quand la population va-t-elle enfin se réveiller ?

Document ATIH : Analyse de l’activité hospitalière 2020 / Covid 19

Source : https://www.profession-gendarme.com/lcp-blachier-et-le-rapport-dans-les-hopitaux-en-2020/

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*