Et Paf ! Retour à la case départ

C’est une triste victoire pour ceux (comme NoPass24) qui dénoncent depuis des mois l’absurdité et l’inefficacité du pass sanitaire. D’un claquement de doigts, le duo de choc Castex/Véran ferme donc les discothèques, et admet par la même occasion que le pass ne sert à rien. Nous avons pourtant souvent entendu : « entre vaccinés, on ne risque rien, d’où l’intérêt du pass » ou encore « on s’est fait injecté pour pouvoir continuer à sortir ». Et Paf ! voilà que les vaccinés, les testés et les résistants sont tous logés à la même enseigne.

Et ce bon président du Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL) qui crie au scandale. Mais monsieur, c’est dans la rue qu’il faut crier, et emmenez donc avec vous tous vos jeunes clients qui vont être privés une fois encore de « sorties légales » et se tourneront vers les fêtes privées ou clandestines. Ou alors, la piqure de rappel du « quoi qu’il en coûte » va-t-elle encore faire passer la pilule ?

Prochaine étape : on (re)ferme les bars et les restaurants ? On (re)interdit les concerts de plus de 50 personnes ? En fait, on revient un an en arrière, au temps où l’injection miracle et le pass n’étaient pas encore présentés comme l’ultime solution pour sortir de cette crise. Mais comme dirait le duo de choc : avec les doses à venir, tout ira mieux… Réveillez vous !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*