Bienvenue sur NoPass24.fr

Tout le monde n’a pas de compte Facebook et l’information NoPass24 ne circule donc pas comme elle devrait. Force est de constater aussi que FB freine régulièrement la diffusion de nos publications malgré une communauté de plus de 5000 abonnés (en moins de 2 mois) et des partages de plus en plus nombreux.

C’est ainsi qu’est né notre site web développé en interne, hébergé sur un serveur privé sécurisé, et financé sur nos deniers. Progressivement, des informations pertinentes (qu’il devient difficile de partager sur les réseaux sociaux) y trouveront leur place. A l’heure où l’information est de plus en plus dictée et unilatérale, NoPass24 se dote donc d’une nouvelle arme pour communiquer de manière citoyenne : https://nopass24.fr

Créé en août 2021, NoPass24 est un collectif citoyen sans aucune appartenance à un parti politique ou organisation syndicale. Notre objectif est de fédérer et organiser diverses actions et manifestations dans le département de la Dordogne (24). Nous luttons contre le pass sanitaire, l’obligation vaccinale Covid, et toute forme de discrimination comme celle de la santé. Nous luttons aussi pour la défense de nos libertés. Nous ne sommes pas anti-vaccins ; chacun ayant sa liberté de penser, de choisir, de décider et de disposer de son corps.

En suivant ce site ou notre page Facebook, vous serez informé des actions du collectif comme les prochaines manifestations, découvrirez des vidéos (manifestations, interviews, reportages…) qui sont également sur notre chaîne YouTube, et pourrez prendre connaissance d’informations pertinentes et vérifiées grâce à des articles essentiellement rédigés par nos soins.

Par la nature même de ce collectif, NoPass24 est ouvert à toutes les bonnes volontés. Si le problème du pass et de la vaccination forcée vous touche particulièrement, vous pouvez prendre contact par mail : nopass24@mailo.com L’union fait la force. N’hésitez pas à en parler autour de vous, et à recommander notre site nopass24.fr à vos amis !

8 Commentaires

  1. Freiné depuis mon AVC par une infidèlité de mon côté gauche, je regrette de ne pouvoir participer activement à vos actions, mais suis de tout coeur avec vous !
    Courage ! Vous êtes l’aiguillon qui rappelle que tous les Français ne sont des « carpettes » et, comme disait Martin Luter King, « ce qui m’inquiète, ce n’est pas l’oppression des méchants, mais l’indifférence des bons… »

  2. Bonjour

    je vous suis depuis le début, j’ai acheté le tee-shirt Mais je n’ai pas pu vous suivre en région parisienne J’ai apporté mon soutien aux grévistes de la faim devant la cathédrale. Je souhaite rencontrer sur Périgueux un groupe de personnes NON vaccinées comme moi. Pouvez vous me mettre en rapport avec ce groupe. J’aimerais me rendre UTILE dans ce combat légitime

    • Hum ! Hum ! Sachez que parmi les vacciné-e-es, il y a des gens très bien. Je ne pense pas combattre les vaccinés, mais ce ou plutôt ces gouvernements qui font tout pour nous obliger, sans en avoir l’air, à nous faire vacciner. Les vaccinés sont, à mes yeux, des victimes plus ou moins consentantes.

  3. Je crois qu’il est important à présent de tracter au cours de nos manifestations car ce qui importe n’est pas de se retrouver et déambuler dans les rues mais de promouvoir nos arguments auprès d’une population anesthésiée par les affirmations mensongères des grands médias et du gouvernement.
    Au cours de notre manifestation, glissons un tract sur les pare-brises, donnons-en aux passants avec notre sourire, posons-en sur les tables des cafés, entrons en contact avec les autres…
    Comment, sinon, les gens peuvent-ils savoir que ce qu’on veut leur faire croire est faux ?
    Bernard

  4. Bonsoir Bernard, vous étiez là ce matin, sans doute. Le tract a fonctionné, quelques personnes avaient des flyers et distribuaient à qui voulaient s’informer. Il y a eu de beaux retours, d’autres, sûr de leur fait, où ayant peur de remettre en question la route qu’ils avaient prise, n’ont pas accepté cette information. MAIS certaines personnes étaient contentes de voir qu’il y avait des gens qui bougeaient. Cette approche leur a redonné confiance, certaines doutaient d’elle-même, « tellement de gens pensent autrement que moi que je me demande si je n’ai pas tord, je ne sais plus où j’en suis »

  5. Un petit mot pour féliciter les rédactrices/rédacteurs de l’HN24, vous faites un boulot formidable ! BRAVO et MERCI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*